ESAN-aisbl
est un réseau européen d'action sociale
qui rassemble
tous ceux qui veulent travailler
à construire une Europe plus humaine
et plus solidaire

17 Octobre 2017 Posté le 03/09/2017 - Par fg actions d'Esan-aisbl

 

SAVE THE DATE

17 OCTOBER 2017

15:00 – 17:00

PHS

 

(EN)

 

Dear Madam, dear Sir,

 

This year marks the 25th anniversary of the declaration by the UN General Assembly (resolution 47/196 of 22 December 1992), which declares 17 October as the International Day for the Eradication of Poverty.

It is our pleasure to invite you to a meeting of the Poverty Intergroup to mark this anniversary.

This meeting will take place on Tuesday 17th October 2017 from 15h00 to 17h00, in room PHS 5B001 in the European Parliament in Brussels. This event will gather many speakers and stakeholders involved on the ground. 

The official invitation of the event, with the agenda,  will follow in due course. 

Kind regards,

 

Silvia COSTA, Intergroup co-President

 

Verónica LOPE FONTAGNÉ, Intergroup co-President

 

 

************************

 

(ES)

 

Estimada señora, estimado señor

 

Este año se conmemora el 25º aniversario de la declaración de la Asamblea General de las Naciones Unidas (resolución 47/196, de 22 de diciembre de 1992), que declara el 17 de octubre Día Internacional de la Erradicación de la Pobreza.
Es un placer para nosotros invitarles a una reunión del Intergrupo de la Pobreza para conmemorar este aniversario.
Esta reunión tendrá lugar el martes 17 de octubre de 2017 de 15h00 a 17h00, en la sala PHS 5B001 en el Parlamento Europeo en Bruselas. El evento reunirá a muchos oradores e interesados involucrados en la materia.
La invitación oficial del evento, con el orden del día, se mandará más adelante.

Saludos cordiales,

 

Silvia COSTA, co-Presidenta del Intergrupo

 

Verónica LOPE FONTAGNÉ, co-Presidenta del Intergrupo

 

************************

 

(IT)

 

Gentile Signora, Distinto Signore,

 

Ricorre quest'anno il venticinquesimo anniversario della dichiarazione dell'Assemblea Generale dell'ONU (Risoluzione 47/196 del 22 dicembre 1992) che ha dichiarato il 17 ottobre Giornata internazionale per l'eliminazione della povertà.

Al fine di festeggiare questo anniversario, abbiamo il piacere di invitarLa a una riunione dell'Intergruppo per la lotta alla povertà.

La riunione si terrà martedì 17 ottobre 2017, dalle ore 15.00 alle ore 17.00, nella sala PHS 5B001 del Parlamento europeo di Bruxelles. Saranno presenti diversi oratori e attivisti impegnati in questo settore.

Riceverà in tempo utile l'invito ufficiale.

Distinti saluti,

Silvia Costa, co-Presidentessa dell'Intergruppo

 

Verónica LOPE FONTAGNÉ, co-Presidentessa dell'Intergruppo

 

************************

 

(FR)

 

Madame, Monsieur,

 

Cette année marque le 25ème anniversaire de la déclaration de l'Assemblée générale de l'ONU (résolution 47/196 du 22 décembre 1992), qui fait du 17 octobre la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

Nous avons le plaisir de vous inviter une réunion de l'Intergroupe de Lutte contre la pauvreté pour marquer cet anniversaire.

Cette réunion aura lieu le mardi 17 octobre de 15h00 à 17h00, dans la salle PHS 5B001 au Parlement européen à Bruxelles. De nombreux intervenants et acteurs de terrain seront présents. 

L'invitation officielle de cet événement, avec le programme, vous sera envoyée en temps utile.

 

Bien à vous,

 

Silvia COSTA, co-Présidente de l'Intergroupe

 

Verónica LOPE FONTAGNÉ, co-Présidente de l'Intergroupe


contre les exclusions Posté le 09/10/2017 - Par fg actualités de 'UE

la FAS : « Les acteurs de la lutte contre l’exclusion réunis à Bruxelles. 5 octobre

 

Une partie des acteurs de la lutte contre l'exclusion s'est rendue à Bruxelles les 26 et 27 septembre à la rencontre des différentes institutions de l'Union européenne afin de demander une mobilisation accrue de l'Europe contre la grande pauvreté, en particulier le sans-abrisme, qui a augmenté ces dernières années dans quasiment tous les pays européens.

twitter"Début de 2 journées de rencontres entre acteurs français de la lutte contre le sans-abrisme et les institutions euro à Bruxelles !" @LauraSlimani

Ces deux jours de rencontres furent aussi l'occasion de mieux comprendre les mécanismes institutionnels afin d'améliorer notre travail de plaidoyer auprès des acteurs européens. Outre la Fédération des acteurs de la solidarité, étaient présents lors de cette visite d'étude : la Fondation Abbé Pierre, la Fondation armée du salut, la FAPIL, L'UNCLLAJ, l'ALPIL et l'association Actilog. Parmi les acteurs rencontrés : les services de la commissions en charge des politiques d'asile, d'intégration, de l'inclusion sociale et le bureau en charge du suivi de la France concernant les fonds structurels et le semestre européen ; la représentation permanente de la France à Bruxelles (cellule diplomatique qui négocie les textes européens au nom du gouvernement français), plusieurs eurodéputé.e.s, et le commissaire européen Pierre Moscovici. La Fédération a aussi profité de ce passage à Bruxelles pour rencontrer différentes associations bruxelloises comme La Strada, les associations mettant en œuvre le logement d'abord et l'accueil de jour Douche Flux.

twitter"Ce matin rencontre inspirante ac l'accueil de jour #DoucheFlux à Bxl, projet ultra innovant d'empowerment des + précaires !" @LauraSlimani

Politique de cohésion : un danger et plusieurs défis

La politique de cohésion, politique de solidarité de l'Union européenne relative au déploiement des fonds structurels (FEDER, FSE, ...) fait face à un danger et à plusieurs défis. Elle est d'abord en danger du fait d'une pression budgétaire plus forte lié au cadre financier pluriannuel qui portera sur la période 2021-2027. En effet, la sortie du Royaume Uni risque d'affaiblir à double titre la politique de cohésion. D'une part elle implique une baisse mécanique du budget de l'Union, d'autre part le rejet croissant des institutions européennes, qu'elle traduit, pousse les États européens à remettre en question cette politique qui est la seule à véritablement redistribuer les richesses sur le continent, et leur contribution au budget d'Union, dont certains estiment qu'elle devrait se concentrer uniquement sur le marché commun. Ceci dans un contexte où l'UE fait face à de nombreux défis qui auraient besoin d'être davantage financés : accueil et intégration des demandeurs d'asile, Europe de La Défense, transition écologique, etc.

Nous avons donc rappelé l'importance de ces financements pour les plus précaires et notre attachement à cette politique, cruciale pour préserver l'attachement des citoyens au projet européen.

La leçon tirée par les participants et le conseil de nos différents interlocuteurs étaient clairs : il faut absolument que les acteurs de l'inclusion sociale interpellent les institutions et l'opinion sur la nécessité de préserver la part de la politique de cohésion consacrée à l'inclusion sociale.

Deux autres défis seront à relever dans les mois qui viennent, aux côtés et avec l'aide de la FEANTSA :

Défi 1 : mieux orienter les fonds européen vers inclusion sociale

Si l'objectif même de la politique de cohésion est de favoriser l'inclusion sociale et de réduire les inégalités entre les différents niveaux de vie en Europe, ils peinent à toucher les personnes les plus démunies. Et pourtant, la stratégie UE2020 se fixait en 2010 pour objectif de réduire de 20 millions le nombre de personnes en situation ou en risque de pauvreté dans l'Union d'ici 2020. Autant dire que le défi est très loin d'être relevé. C'est même le contraire au vu de l'augmentation de la pauvreté dans bon nombre de pays européens. Mieux identifier le sans-abrisme et la grande exclusion dans la programmation des fonds à l'échelle européenne et au niveau national et régional reste donc un défi de taille pour nos réseaux.

Défi 2 : en finir avec la lourdeur de la gestion des fonds structurels en France pour en faciliter l'utilisation par les associations

Lors de nos différentes rencontres nous avons pu interpeler les institutions sur les conditions de gestion des fonds structurels en France, notamment ce qui concerne le FSE et le FAMI. Il y a unanimité des acteurs rencontrés sur la tendance française à imposer des règles supplémentaires aux porteurs de projets dans le cadre des fonds structurels européens. On parle beaucoup de simplification, quid de son application sur le fonctionnement des fonds européens en France ? Cela devra également faire l'objet d'un travail de plaidoyer collectif des associations.

Europe sociale : c'est pour quand ?

Plusieurs échanges avec la commission européenne, dont avec le commissaire européen aux affaires économiques Pierre Moscovici, nous ont permis d'encourager la commission à passer d'une approche purement économique à une approche globale des politiques menées par les États dans le cadre du semestre européen, principal outil de la commission lui permettant de faire des recommandations aux États membres. À ce titre, l'adoption du socle européen des droits sociaux doit pouvoir être l'occasion d'élargir les critères selon lesquels les États Europeens sont jugés par la commission, en y intégrant des données sociales.

Alerte sur la réforme du paquet asile

twitter"À Bxl nous pointons auprès de la Commission l'incohérence du système de Dublin, synonyme de précarité pour les demandeurs d'asile." @LauraSlimani

Lors de rencontres avec la représentation permanente de la France à Bruxelles ainsi que la commission européenne, nous avons soulevé plusieurs inquiétudes concernant la réforme en cours de plusieurs textes européens concernant l'asile. Alors que cette réforme va dans le sens d'un renforcement des sanctions pouvant être prises à l'égard des personnes sous statut Dublin, nous avons décrit la situation de grande précarité dans laquelle se trouvent plongées de nombreuses personnes, dont des familles avec enfants en bas âge, qui se voient retirer leurs conditions d'accueil sans pour autant être rapatriées dans le pays d'entrée dans l'Union européenne. Nous avons également pointé du doigt le coût d'une telle politique pour l'Etat vu que ces personnes se retrouvent pour certaines d'entre elles dans les centres d'hébergement et qu'il serait contraire aux principes du travail social ainsi qu'au principe de l'inconditionnalité de l'accueil que de les laisser à la rue. »


URGENCE OURAGANS Posté le 11/09/2017 - Par léon


 

URGENCE OURAGANS : VOS DONS SONT INDISPENSABLES


 

Le Réseau Européen d’Action Sociale (ESAN –aisbl) relaie l’appel du Secours Populaire Français (SPF) en faveur des populations sinistrées touchées par les cyclones qui sévissent actuellement dans les Caraïbes et les Antilles.

Gage de rapidité et d'efficacité : le SPF travaille en lien direct avec des associations locales partenaires. Il a déjà débloqué un premier fonds de 100.000 euros pour venir en soutien aux populations sinistrées.

Mais ce n'est pas suffisant !

Le Secours populaire appelle aux dons


 

par SMS : envoyer DON5 ou DON 10 au 9 22 22 pour verser 5 ou 10€

sur le site : www.secourspopulaire.fr : Secours Populaire : urgence ouragans en cliquant sur je fais un don pour accéder au formulaire des dons . Préciser « Fonds d’urgence aléas climatiques

en prenant contact avec le SPF 9/11 rue Froissart BP 3303 75123 Paris Cedex 03

T/ 00 33 1 44 78 21 00

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE du   SPF,   11/09/17

 

 

 

 


Urban Agenda for the EU Posté le 23/08/2017 - Par jp martin actualités de 'UE

The following link should be useful to all ESAN members.

 

 

If you have trouble reading this e-mail read the online version.
ISSN : 2529-4342
European Commission Urban Agenda for the EU
Fostering the urban dimensions of EU policies
        ‎@EUUrbanAgenda  icon Twitter    
Editorial
Last call for contributions to the Urban Agenda for the EU!

Make your voice heard and join the Public Feedback.

Four Partnerships of the Urban Agenda opened in July a process of Public Feedback to improve and enrich their Action Plans. Action Plans will influence Urban Policies across the EU. Your opinion matters: Contribute until the 25 August 2017!Look at the different Partnerships’ Background Papers and fill in their Public Feedback:​

Find more information on the Public Feedback on Futurium and in the Urban Agenda newsletter .

Go to related site

This is the newsletter of the Urban Agenda for the EU. You can join the Urban Agenda Community on Futurium and follow us on Twitter.

If this newsletter was forwarded to you and you are interested to receive it directly, you can subscribe here. You may unsubscribe or broaden your subscription of this newsletter by going to your profile or by contacting us.


Nouveaux membres d'ESAN-aisbl Posté le 17/12/2014 - Par fg vie associative

 

 

ESAN-Aisbl A LE PLAISIR D'ACCUEILLIR

DE NOUVEAUX MEMBRES !

 


 

Trägerwerk Soziale Dienste  (Weimar, De.)

twsd-ag.de

 

 

AEPDSPSF

Association européenne de promotion des droits et de soutien des personnes en situation de fragilité (Paris, Fr)

aepdspsf.fr

aepdspsf@gmail.com

 

 

ESAN-Solidarites (Paris, Fr)

esan-solidarites.eu

contact@esan-solidarites.eu

 

 

 

Herzlich willkommen bei der Trägerwerk Soziale Dienste AG in Weimar

Wir sind Mitglied im Paritätischen Wohlfahrtsverband Thüringen und insbesondere in folgenden Bereichen tätig:

  • Aufbau eines Netzwerks für Seniorenkompetenz und Quartiersentwicklung
  • Förderung sozialer Netzwerke
  • Koordination übergreifender Aktivitäten der Mitgliedsorganisationen
  • Repräsentationsfunktion für die angeschlossenen sozialen Organisationen
  • Entwicklung neuer Strategien in der Wohlfahrtspflege
  • Aus- und Weiterbildung,
  • Öffentlichkeitsarbeit.

Auf den folgenden Seiten erhalten Sie die Gelegenheit, sich über unsere Arbeit zu informieren und uns näher kennen zu lernen.

Wir danken Ihnen für Ihr Interesse an unserer Arbeit.

Ihr
Rudolf Dadder
Vorstandsvorsitzender

 

 

 

AEPDSPSF

 

Les plus fragiles sont ceux qui subissent la vieillesse, le handicap, sont victimes de mauvais traitements. Notre expérience de Travailleurs Sociaux de pays européens nous a amenés à décider d’aider, d’informer, de faciliter la vie et l’accès aux soins et à la santé de ces Usagers.

Nous sommes en majorité des Travailleurs Sociaux, mais pas seulement. Il y a des Juristes, des Enseignants, des Médecins, des Cadres administratifs, des Journalistes …

Nous venons de tous les pays d’Europe : Portugal, Espagne, France, Grande-Bretagne, Arménie, Russie. Nous avons aussi des correspondants Outre-Atlantique.

 

Nos actions:dans chaque pays européen possédant un adhérent ou des adhérents, apporter un soutien aux personnes devant faire face à un problème de santé, de handicap, de dépendance, d’exclusion ; promouvoir les droits des personnes en situation de fragilité devant les instances des pays possédant un ou plusieurs adhérents, mais aussi éventuellement devant les instances européennes compétentes ; mener une recherche et une réflexion sur les différentes problématiques concernant les intéressés et émettre des avis et propositions aux représentants des instances européennes compétentes ; utiliser les médias afin qu’une prise de conscience collective se fasse à tous les niveaux ; promouvoir la défense de ces droits.