communiqué SPLFE

Annual Growth Survey pushes fight against poverty and social exclusion even further down the European agenda

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.jRGvVchc.dpuf

Annual Growth Survey pushes fight against poverty and social exclusion even further down the European agenda

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.jRGvVchc.dpuf

Annual Growth Survey pushes fight against poverty and social exclusion even further down the European agenda

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

Annual Growth Survey pushes fight against poverty and social exclusion even further down the European agenda

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

Despite commitments made by European Commission President Jean-Claude Juncker on a “Triple A” social rating, Social Platform has expressed disappointment that fighting poverty and social exclusion, one of the five headline targets of the Europe 2020 Strategy, seems to have become less of a priority of the Commission’s Annual Growth Survey (AGS) 2015 than before. Contrary to previous years, tackling the social consequences of the crisis is no longer one of the priority areas.

Social Platform – Europe’s largest civil society alliance fighting for social justice and participatory democracy – reacted to the Commission’s AGS commitments by stressing the importance of establishing a strong social pillar within the growth agenda, that does not focus purely on employment. The AGS, announced at a press conference today [November 28], misses the opportunity to invest in social policies that go beyond job creation and job access; a criticism that Social Platform has also levied at the Commission’s new Jobs, Growth and Investment Package. Social investment is vital for both social and economic prosperity, and for achieving growth that is not only smart, but also inclusive. Social Platform argues that this approach is the most effective way of bringing real change to the situation of the 122.6 million people in the EU at risk of poverty or social exclusion, as well as to the increase of inequalities.

Following the announcement that the Commission will focus on structural reform, and specifically the modernisation of social protection systems, Heather Roy, President of Social Platform, said: “Fighting poverty and social exclusion as well as income inequalities is about more than this, even though we agree that there are problems with both the take-up and efficiency of social protection in some member states. Rather than blindly pursuing modernisation of social protection systems, the Commission should aim to re-engineer them to ensure that they reach their target groups. Investment in ambitious and strong social policies, including social protection, should be the goal.

“Despite the commitments made by Vice-President Dombrovskis and Commissioners Moscovici and Thyssen in front of the European Parliament during their public hearings, we are disappointed that the social indicators included in the Macroeconomic Imbalance Procedure are still not put on equal footing with the economic ones. The unemployment indicator is far from being enough,” said Ms Roy: “The results of all the indicators must be taken into account, and when they reach a set level, this should automatically trigger action to address this.”

She explained: “We want to see a better ownership and democratic process of the European Semester launched today by the AGS. The role of civil society is not to ensure the implementation of an agenda it does not share. Our role is to take part in the development of these policies to ensure that they serve people in vulnerable situations in Europe. In line with the EU2020 strategy, the EU must take concrete action to reduce poverty.”

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

 

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpufv

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Enquête de croissance annuel pousse lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale encore plus loin l'agenda européen

Malgré les engagements pris par la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker sur un "Triple A" notation sociale, Plate-forme sociale a exprimé sa déception que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, l'un des cinq grands objectifs de la stratégie Europe 2020, semble être devenue moins une priorité de la Commission de croissance annuel Enquête (AGS) 2015 qu'auparavant. Contrairement aux années précédentes, la lutte contre les conséquences sociales de la crise ne est plus l'un des domaines prioritaires.

Plate-forme sociale - le plus grand de la société civile alliance combats de l'Europe pour la justice sociale et la démocratie participative - a réagi à AGS engagements de la Commission en soulignant l'importance d'établir une base sociale solide au sein de l'ordre du jour de croissance, qui ne se concentre pas uniquement sur ​​l'emploi. Les AGS, a annoncé lors d'une conférence de presse aujourd'hui [Novembre 28], manque l'opportunité d'investir dans les politiques sociales qui vont au-delà de la création d'emplois et l'accès à l'emploi; une critique qui Plate-forme sociale a également perçu à de nouvelles offres d'emploi de la Commission, la croissance et l'investissement Package. L'investissement social est vital pour la prospérité sociale et économique, et pour parvenir à une croissance qui ne est pas seulement intelligente, mais aussi inclusive. Plate-forme sociale soutient que cette approche est le moyen le plus efficace d'apporter un changement réel à la situation des 122 600 000 personnes dans l'UE au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, ainsi que de l'augmentation des inégalités.

Suite à l'annonce que la Commission mettra l'accent sur les réformes structurelles, et notamment la modernisation des systèmes de protection sociale, Heather Roy, président de la Plateforme sociale, a déclaré: «La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que les inégalités de revenu est plus que cela, même si nous sommes d'accord qu'il ya des problèmes à la fois avec l'adoption et l'efficacité de la protection sociale dans certains Etats membres. Plutôt que de poursuivre aveuglément la modernisation des systèmes de protection sociale, la Commission devrait viser à restructurer eux pour se assurer qu'ils atteignent leurs groupes cibles. L'investissement dans des politiques sociales ambitieuses et fortes, y compris la protection sociale, devrait être l'objectif.

"Malgré les engagements pris par le vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen devant le Parlement européen lors de leurs audiences publiques, nous sommes déçus que les indicateurs sociaux inclus dans la procédure de déséquilibre macroéconomique ne sont pas encore mis sur pied d'égalité avec ceux économiques . L'indicateur de chômage est loin d'être suffisant », a déclaré Mme Roy:« Les résultats de tous les indicateurs doivent être pris en compte, et quand ils atteignent un niveau de jeu, ce qui devrait déclencher automatiquement des mesures pour remédier à cette ".

Elle a expliqué: «Nous voulons voir une meilleure appropriation et le processus démocratique du semestre européen lancé aujourd'hui par les AGS. Le rôle de la société civile ne est pas d'assurer la mise en œuvre d'un programme qu'il ne partage pas. Notre rôle est de prendre part à l'élaboration de ces politiques pour se assurer qu'elles servent les personnes en situation de vulnérabilité en Europe. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE doit prendre des mesures concrètes pour réduire la pauvreté ".

- See more at: http://www.socialplatform.org/news/annual-growth-survey-pushes-fight-against-poverty-and-social-exclusion-even-further-down-the-european-agenda/?utm_source=Weekly+Newsletter&utm_campaign=659f07299a-The+Social+Compass+December+1&utm_medium=email&utm_term=0_dc7a954080-659f07299a-340170033#sthash.AicFFeo5.dpuf

Réagir

CAPTCHA